histoires pour enfants personnalisées

Si vous aimez mon site, recommandez-le à vos ami(e)s : Facebook

Clique sur la fée Clochette pour
revenir au sommaire du site !

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50  

Histoire pour enfant no 34, écrite par Clara

Espoir d'un jour d'anniversaire

Je m’appelle Clara. Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’ai reçu des cadeaux de toute la famille ! J’en suis très contente, mais… je me suis toujours dit que le jour de notre fête, on pouvait réaliser nos rêves les plus fous. Et justement j’en ai un ! Un rêve splendide qui pourrait se produire avec l’aide de ma famille. Je n’ai jamais osé en parler avec mes parents, même si quelques fois, je crois qu’ils se doutent de quelque chose...

Je vais donc dans la cuisine pour en discuter avec ma mère :

« Maman, il faut que tu m’écoutes ! Je voudrais qu’un de mes rêves se réalise et ce ne serait possible qu’avec ton aide.

- Tu sais, ma petite chérie, il y a des milliards de personnes qui voudraient voir se concrétiser leurs rêves. Mais parfois, et même souvent, c’est impossible, mon cœur ! Mais tu peux toujours m’en parler ; je verrai bien !

- J’ai envie d’avoir un petit chien ! »

Maman rigolait :

« Mais voyons, mon ange, c’est loin d’être un rêve possible à réaliser ! C’est vrai que le jour de ton anniversaire, papa et moi pourrions quand même faire un effort pour y réfléchir… »

Je suis si contente : mon rêve allait peut-être se réaliser ! D’ici combien de jours ? Ça, je n’en sais rien ! Tout à coup ce serait aujourd’hui ? À l’heure du repas, je vois que maman raconte mon soi-disant rêve à papa. Je suis impatiente de voir la réaction de mon père. Tout d’un coup, papa se tourne vers moi et me dit :

« Tu veux un chien, Clara ? »

Je fais oui de la tête.

« Ce n’est pas que je ne sois pas d’accord mais, si tu veux vraiment avoir un chien, il faudra que tu t’en occupes tous les jours ! Es-tu d’accord ? »

Je lui réponds en criant :

« Pas de problème, papa ! »

À table, la discussion porte entièrement sur le chien.

Au début de l’après-midi, j’entends papa qui, en riant, m’interpelle de sa voiture :

« Alors ! On dirait que tu n’es pas pressée ! »

Je comprends tout de suite qu’il parle du chien ! Il veut aller à la SPA pour en trouver un ! Vite, j’enfile mon manteau et mes belles bottes noires. En voyant maman, je lui demande :

« Maman, tu ne viens donc pas ?

- Non, mon ange ! dit-elle en me souriant. N’aie pas peur : ce n’est pas que je ne veuille pas de chien, mais j’ai horreur de voir des animaux en cage ! »

En tout cas, moi, je suis plus qu’impatiente ! Comme une fusée, je décolle de la maison ! À notre arrivée devant la SPA, on entend déjà plein de chiens qui aboient ! Une dame très charmante nous ouvre. Il y a des chiens de toutes sortes, de toutes races… Mon père me dit :

«Voilà, ma petite chérie, tu peux choisir ; mais prends un chiot ! »

Devant moi, il y a un grand chien tout noir, avec de longues oreilles ; derrière moi, un plus petit chien avec des taches rousses partout… Et, à ce moment précis, j’aperçois le chien que je voulais absolument : un chiot au pelage noir, blanc et gris, avec des yeux bleu clair. La vendeuse me dit que c’est un husky et qu’il est fait pour courir. Je me retourne vers papa :

« C’est celui-là que je veux !

- Tu es bien sûre, mon ange ?

- Oui ! »

Mon père paie alors le chien, et nous partons. Mon chien est magnifique, splendide. Papa me propose de le laisser dans la voiture et d’aller acheter « vite fait, bien fait » des accessoires et, bien sûr, de la nourriture. Collier, laisse, balle, gamelle, croquettes… dans le caddie ! Après nous être procuré tout ce qu’il fallait, nous décidons de rentrer à la maison. Je saute, je danse ! Je fais même un gigantesque bond dans les bras de ma mère, toute joyeuse elle aussi ! Elle me dit :

« Qu’est ce qu’il est mignon ! Mais comment vas-tu l’appeler ?

- Je vais l’appeler Tobby ! »

Je suis heureuse ! Le soir arrive ; chouette, car j’ai faim, et mon chien aussi ! Le repas est délicieux : de la salade au maïs, des frites, et de la glace à la fraise pour le dessert. Tobby, lui, mange sa pâtée.

Habituellement, maman me laisse regarder la télé jusqu'à 20 h 30, mais vu que ce sont les vacances d’avril, j’ai le droit de veiller 1 heure de plus. Dans ma chambre, ce soir, je construis alors une grande cabane pour Tobby et moi : un coin pour lui, un coin pour moi.

Le lendemain matin, à 8 h 20 exactement, j'entends papa et maman qui sont déjà réveillés ; je descends les escaliers, et que vois-je ? Tobby qui attend avec impatience que je lui fasse un câlin ! Je suis, encore une fois, très heureuse. Papa et maman attendent à leur tour un bisou.

Sur la table, il y a du lait, du jus d’orange, des biscuits au chocolat, des petits pains au chocolat…

(c) 2006, www.pourtoi.net
Clara, pour la rédaction de l'histoire...
Marielle, pour la correction du texte...
Claudio, pour la création de l'histoire personnalisée.

Espoir d'un jour d'anniversaire

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50  

Clique sur la fée Clochette pour
revenir au sommaire du site !

 Dessins de Daniel Sauvageau © Dessinateur-Illustrateur © Agence Internet Okweb.ch